Savoir nouer sa ceinture.


La ceinture constitue souvent la première question d'un débutant : comment doit-on la nouer ? Voici un petit pas à pas pour les débutants... et les autres. 

1- Placer la ceinture devant soi. La plupart du temps les pratiquants posent sur leur ventre le milieu de la ceinture. Cette technique n'est pas très jolie et pas forcément agréable, vous allez voir pourquoi. Posez plutôt sur le ventre le premier tiers de la ceinture.

2- Faites deux tours dans le dos avec le long bout de la ceinture, tout en prenant le haut des hanches. Ainsi, la ceinture se superpose en deux couches dans le dos. Si vous aviez pris le milieu de la ceinture, elle se croiserait dans le dos, ce qui n'est pas du tout esthétique, quand on n'a pas de hakama pour le cacher, et fait vraiment débutant.

3- Equilibrer les deux brins. Les bouts se croisent devant soi. Celui qui est par-dessus l'autre va passer sous les deux couches ainsi que sous le bout restant de la ceinture (soit trois couches en tout), puis remonter vers le haut. Ne pas serrer tout de suite.

4-Utiliser le brin non encore utilisé. Le passer par-dessus celui qui arrive de sous la ceinture, puis le glisser à l'intérieur de la boucle faite par le premier brin.

5- Bien serrer en tirant sur les deux brins à la fois, de manière à ce qu'il ne se défasse pas pendant le cours.
Vérifier le tout. Les deux brins doivent être de dimensions égales. Les deux brins doivent partir vers les côtés à la manière de moustaches de chat, et non pas un vers le haut et l'autre vers le bas. Le nœud doit être plat et bien centré par rapport à la ligne centrale du corps. Le nœud doit se trouver deux à trois doigts sous le nombril, au niveau du point Kikaï tanden (la mer de l'énergie du bas-ventre). La ceinture ne doit pas flotter loin du ventre afin d'empêcher le fourreau du sabre de tomber.

6-Elle ne doit pas non plus être trop serrée et empêcher de respirer profondément pendant la méditation ou les exercices respiratoires. Les deux couches dans le dos doivent être parfaitement posées l'une sur l'autre et ne pas se croiser, afin de permettre la pose du habaki de l'hakama sur le bord supérieur de la ceinture. Si tout est bon, vous êtes prêt à pratiquer ou à mettre votre hakama.

Tiré de Aïkido magazine