La position hanmi.

Un arbre ne vit qu’autant qu’il est sur ses pieds ! En Aikido aussi la position des pieds est déterminante.

La position hanmi

Position hanmi

L’Aikido est né le jour où O Sensei a décidé d’abandonner la position de pieds en carré (shikaku = 4 angles) du Daito ryu et qu’il a adopté la position triangulaire (sankaku = 3 angles) appelée hanmi (parce que l’on ne présente que la moitié du corps à l’adversaire).

Cette position hanmi est à la base de l’Aikido. Elle permet une mobilité très grande dans toutes les directions de l’espace.

Elle est utilisée en Aiki-ken et en Aiki-jo aussi bien que dans la partie à mains nues de l’Aikido, appelée tai-jutsu.

Tiré de Takemusu Aiki Intercontinental.