La position des mains.

http://www.aikidotakemusu.org/sites/default/files/styles/c08/public/img/ct07-01.jpg

Shiho Nage
 
Il est indispensable de toujours maintenir l’adversaire en extension dans l’axe de ses déséquilibres. Sur shiho nage par exemple, si l’on ne respecte pas cette position des mains, il est impossible de créer l’extension nécessaire.

http://www.aikidotakemusu.org/sites/default/files/styles/c08/public/img/ct07-02.jpg

Détail de la position des mains
 
« Saisissez le poignet de votre adversaire de telle manière que son pouce soit tourné vers vous. » O Sensei - Kuden

http://www.aikidotakemusu.org/sites/default/files/styles/c08/public/img/ct07-03.jpg

Position des mains sur le sabre
 
Cette position des mains correspond rigoureusement à la position des mains sur le sabre. Voila un exemple de ce qu’on appelle riai en Aikido. Riai est le lien qui unit entre elles les techniques de corps et les techniques d’armes.

http://www.aikidotakemusu.org/sites/default/files/styles/ct-carre/public/img/ct07-04.jpg

1er exemple de mouvement

http://www.aikidotakemusu.org/sites/default/files/styles/ct-carre/public/img/ct07-05.jpg

2ème exemple de mouvement

http://www.aikidotakemusu.org/sites/default/files/styles/ct-carre/public/img/ct07-06.jpg

3ème exemple de mouvement
 
Ainsi, il n’y a par exemple aucune différence quant à la position du corps dans les trois mouvements ci-dessus... pourtant considérés différents du point de vue du « catalogue ».
Riai, le lien omniprésent entre toutes les « techniques », fait que l’Aikido n’est pas une simple juxtaposition de mouvements hétéroclites, mais au contraire une synthèse organisée autour d’un principe unique.

Tiré de Takemusu Aiki Intercontinental.